#viedecoach - 4 Avril : un jour particulier pour moi

Dernière mise à jour : il y a 7 jours


Aujourd’hui, est un jour un peu particulier pour moi : c’est mon anniversaire.


Oui, je suis une fille du printemps, ma saison préférée, celle du renouveau et du changement. C’est la période de l’année où j’ai l’impression de retrouver toute mon énergie, et je me demande chaque année à quoi je vais l’employer !

C'est aussi l'occasion de me représenter à vous en quelques dates, et de revenir sur le parcours personnel qui m'a amenée à vous accompagner aujourd'hui dans votre vie amoureuse.


A 7 ans, je suis une bonne élève un peu timide, mais j’ai déjà un caractère joyeux et optimiste. Pour moi, l’école c’est le plaisir d’apprendre et de retrouver mes copines pour inventer des histoires à longueur de récréation. J’hésite déjà beaucoup sur ma vocation future, mais le plus souvent, je rêve d’être écrivain ou joaillière.


A 17 ans, je m’apprête à passer mon bac et à entrer en classe préparatoire aux écoles de commerce. Je ne sais pas très bien ce que je veux faire de ma vie, mais je me dis que c’est suffisamment généraliste pour que je puisse choisir plus tard, que cela m’ouvrira des portes et, notamment, que je pourrai partir à l’étranger.


A 27 ans, je suis à Londres dans la salle des marchés d’une grande banque américaine, une expérience très enrichissante qui me permet de parler chaque jour avec des collègues du monde entier. Mais déjà, je me sens sur un rail qui ne me correspond pas et me prend toute mon énergie. Je suis en couple depuis plusieurs années, mais je me dis que je ne pourrai jamais construire une famille en travaillant 12h par jour pour un job qui commence à perdre son sens pour moi.


A 37 ans, c’est l’anniversaire le plus triste de ma vie. D’ailleurs, j’ai très peu de photos de moi à cette période. La décennie qui vient de passer a été pour moi une série de choix complexes et de bouleversements : mariage, 1er changement de métier, 1er enfant, expatriation pour suivi de conjoint en Suisse, 2e enfant, vie de femme d’expat au foyer pendant 5 ans qui ne me convient pas du tout, et pour finir un couple qui bat sérieusement de l’aile dans lequel j’étouffe lentement mais sûrement. Je sais, la mort dans l’âme, que mon mariage est en train de se terminer. Quelques mois plus tard, je rentrerai en France en plein divorce, avec mes deux enfants, un trou de 5 ans dans ma raquette professionnelle, et une confiance en moi au-dessous du niveau de la mer.


Aujourd’hui, à 47 ans, j’exerce le métier que j’ai créé pour moi-même et qui me met en joie, j’ai deux ados pleins d’énergie, un nouveau conjoint depuis plusieurs années avec lequel je vis au quotidien une relation épanouissante et joyeuse, et le sentiment d’être responsable de ma vie.

Bien sûr, la vie nous apporte toujours son lot de joies et de soucis, de réussites et de doutes, mais je me sens résiliente, je me sens aimée, je me sens utile. En vérité, je ne me suis jamais sentie autant moi-même, et je ne laisserai ma place pour rien au monde !


Alors aujourd’hui, je suis heureuse d’entamer une nouvelle année, et curieuse de voir ce que la suite me réserve …


En attendant, c'est moi qui vous réserve quelques surprises pour ce mois d’Avril 😉

24 vues0 commentaire