Rechercher
  • Hélène Frébault

Les relations virtuelles : version "moderne" de l'amour impossible ?





Ah, l’amour impossible … Un idéal romantique qui a beaucoup inspiré les artistes et qui, même en 2021, a encore de beaux jours devant lui.

A l'instar de Roméo et Juliette, l’adversité et le fait de ne jamais pouvoir vivre pleinement une relation en augmenterait la valeur et l’intensité, comparée à l’amour « ordinaire » que l’on pourrait connaître dans une relation épanouissante et surtout, réelle – donc, par définition, imparfaite.

Car l’attrait de l’amour impossible est aussi d’échapper aux tue-l’amour que sont la routine, la monotonie, le quotidien. L’être aimé, totalement idéalisé, ne risque pas de décevoir par sa banalité. Si Roméo et Juliette avaient fui, acheté une ferme et vieilli ensemble, Shakespeare aurait eu beaucoup moins de succès ...📜💑

Mais dans la vraie vie, je trouve qu’il n’y rien de plus romantique que de prendre le temps de connaître et d’aimer un véritable être humain, avec ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses. Pourquoi se contenter de vivre dans le rêve ?

Ces dernières semaines encore, plusieurs personnes sont venues me voir après avoir entretenu une « relation » pendant des mois, voire des années, avec quelqu'un qu’elles n’ont jamais rencontré en vrai.

La relation virtuelle, une plaie des nouvelles technologies, n'est pas si moderne que ça - avant, il y avait la relation épistolaire. Ce n’est pas une vraie relation mais plutôt une illusion d’optique, car la comparaison entre une personne « rêvée » et toute vraie personne imparfaite qui pourrait se présenter est forcément biaisée. Pourtant, les sentiments qu’elle provoque sont bien réels, la souffrance qu’elle peut engendrer aussi.

Le risque est aussi d’être seul.e à investir dans la relation. Lorsque je creuse pour comprendre pourquoi une vraie rencontre est « impossible », je découvre de mauvaises excuses, signes que la personne à l’autre bout de ce dialogue n’a pas l’intention de faire une vraie place dans sa vie, mais se nourrit seulement de l'émotion créée et de l’attention reçue.

Henri-Frédéric Amiel avait bien raison : la vie est trop courte pour poursuivre (c'est le mot) un amour qui ne peut pas se concrétiser, quelle qu'en soit la raison. Ne laissez personne vous faire perdre votre précieux temps, et l’amour que vous pourriez donner et recevoir au quotidien dans une vraie relation. Vous méritez tellement mieux !

Et n’ayez crainte : trouver son bonheur en amour, ce n’est jamais banal 😉

Et vous, quel est votre idéal romantique ? Les amours impossibles, ou les couples heureux qui « n’ont pas d’histoire » ?


Pour ne rien manquer, abonnez-vous à mon blog ici, et retrouvez-moi sur ma page Instagram: @helenefrebault


#celibataire #rencontre #flirt #confiance #lovecoach #lovecoaching #etatdesprit #coachdevie #devperso #epanouissement #bienveillance #emotions #optimisme #psychologiepositive #estimedesoi #coachingdevie #amoureux #célibataire #celibat #saimer #positivité #etreheureux #intelligenceemotionnelle #saimer#séduction #relationamoureuse #attirance #cgbb #caproteine #essecalumni

23 vues0 commentaire