Rechercher
  • Hélène Frébault

LES SCÉNARIOS AMOUREUX - N°2 : "J'attends le coup de cœur"


Voici le deuxième épisode d’une série d’articles sur ce que j’appelle les scénarios amoureux : des phrases, idées reçues ou croyances limitantes sur l’amour que j’entends souvent dans mon métier de coach de vie amoureuse. Ces scénarios sont pour moi des indices précieux car ils représentent l’histoire que nous nous racontons – ou que les autres nous racontent – et qui ne nous aident pas, voire nous empêchent d’avancer.


« J’attends le coup de cœur » : comme la plupart des scénarios dont je parlerai dans cette série, ce n’est pas tellement le fond de cette affirmation qui pose problème - bien évidemment, dès lors qu’il s’agit d’amour, il faudra bien un jour que le cœur soit touché - mais plutôt l'interprétation qui en est faite.


Il y a trois sous-entendus possibles dans cette phrase qui m’interpellent:



Le premier est qu’il faut attendre, ou qu’il suffit d’attendre. Donc il n’y a rien à faire. Ne reste plus qu’à espérer que le destin, le hasard, la chance et la magie se dépêchent pour vous frapper au cœur ! Vous revoilà dans un scénario qui vous condamne à l’inaction. Rappelez-vous ce que j'écrivais dans mon scénario N°1 (voir lien ci-dessous).

https://www.helenefrebault.com/blog/les-scenarii-amoureux-n-1-c-est-quand-on-ne-cherche-pas-qu-on-trouve

En réalité, vous avez toujours plus de chances de trouver en cherchant qu’en attendant que cela tombe tout seul, surtout si vous cultivez le bon état d’esprit d’ouverture pour voir les opportunités et les saisir.


Et puis, l'inconvénient de rester dans l'inaction, c'est que si coup de cœur il y a, vous avez toutes les chances pour qu'il vous "tombe" dessus en effet, plutôt que d'avoir le choix. Qu'en plus cette personne soit disponible et susceptible de vous rendre heureux(se), c'est demander beaucoup au destin ! Ne serait-il pas temps pour vous de remettre en cause cette attente qui ne donne pas le résultat attendu ?



Le deuxième sous-entendu de cette phrase est que vous vous «réservez» pour le coup de cœur. Ce qui en fait à vos yeux non seulement un événement exceptionnel et rare, mais aussi la seule motivation susceptible de vous faire passer à l'action dans votre vie amoureuse. Sans chercher, combien de coups de cœur pouvez-vous connaître en une année, en supposant que vous n’êtes pas du genre « cœur d’artichaut » ? Un, deux, si vous avez de la chance ? Effectivement, c’est peu. Vous risquez d'attendre longtemps !


Et puisque c’est rare, quand cela arrive, comment vous sentez-vous ? Vous rougissez ? Vous avez les mains moites ? Vous ne savez plus quoi dire ? Vous vous figez ? Ou vous en faites trop pour vous faire remarquer ? Quelles sont vos chances, dans ce moment où l’enjeu est si fort pour vous, de surmonter votre trouble et de saisir l’opportunité qui se présente ? Quelles sont vos chances d’être vous-même, naturel(le) ? Quelles sont vos chances de ne pas vous enflammer comme une allumette à la première étincelle ?


Supposons que vous décidiez de vous inscrire au marathon de New York. Auriez-vous l’idée d’affirmer : «Je réserve mon énergie et j’attends le jour J pour tout donner ! » Non bien sûr. Vous vous entraîneriez, vous commenceriez par courir sans enjeu autour de votre pâté de maisons, puis autour du quartier, dans les allées du parc voisin, puis vous feriez la course locale, etc. Ainsi, vous gagneriez en compétence, en confiance et vous auriez plus de chances de réussir, plus particulièrement quand cela sera le plus difficile pour vous: quand l’enjeu et le trac seront à leur sommet, le jour J.


Dans votre vie amoureuse,vous espérez aussi un jour J, mais à la différence du marathon, vous n'en connaissez ni le lieu ni la date. Cela pourrait être demain. Pourquoi donc attendre avant de vous préparer un minimum ? Vous pouvez aussi gagner en confiance et en compétence amoureuses, ce qui vous sera d’autant plus précieux quand vous serez en présence d’une personne qui vous trouble, sans pour autant perdre la magie du moment.


Et vous pourriez vous rendre compte en vous confrontant à la réalité qu’avoir un coup de cœur n’est peut-être pas si rare lorsque l'on est dans les bonnes dispositions. Même les coups de cœur n’adviennent pas par hasard ! Il y aura sûrement plusieurs occasions, plusieurs marathons. Vous feriez considérablement baisser l'enjeu et vous auriez plus de chances de choisir le bon partenaire pour vous.


Le troisième sous-entendu - et non des moindres - est que pour trouver l’amour, il faudrait nécessairement vivre un coup de cœur instantané et réciproque. Ah ! Le fameux coup de foudre, l’évidence, l’amour au premier regard, reconnaître immédiatement la bonne personne, sa moitié, son âme sœur !


Le coup de foudre, cela arrive. Mais combien de « coups de cœur » n’ont abouti à rien, n’ont pas été réciproques ou se sont mal terminés, pour quelques-uns qui marquent le début d’un grand amour et que l'on retient ? Le coup de cœur doit être confirmé. Car créer une relation durable et épanouissante prend un certain temps, celui de connaître l’autre, d’explorer les compatibilités, d’investir dans la relation et de la construire à deux.

Et puis, le coup de foudre n’est ni la seule façon de trouver la personne qui vous rendra heureux(se), ni la plus fréquente, encore moins la plus fiable. C’est juste la plus spectaculaire. C’est celle des contes de fées - mais la princesse a-t-elle vraiment le choix quand il n’y a qu’un seul prince charmant dans l’histoire ? C’est aussi la préférée des films hollywoodiens, car c’est la plus facile à scénariser : un échange de regards, un sourire, ou un quiproquo opportun, et hop, gros plan au ralenti, musique appropriée, en un instant tout le monde a compris que ces deux-là se sont bien trouvés …


C'est bien beau mais, dans la vraie vie, je ne trouve pas si romantique que cela de tomber amoureux(se) d’une personne sans la connaître. Je trouve même dangereux de se fier à son seul feeling initial pour décider qu’une personne est la bonne - et si votre coup de foudre se porte sur une personne pas compatible, pas investie, pas disponible, voire toxique ?


« Mais l'attirance, ça ne se décide pas ! » Vous entends-je déjà rétorquer. Certes. Mais vous pouvez décider que LA bonne personne pour vous sera forcément une personne avec laquelle vous avez le potentiel de construire une relation épanouissante - et maintenant, pas dans un futur hypothétique. A contrario, celle qui ne répond pas à ces conditions ne peut tout simplement PAS être la bonne personne pour vous, avec ou sans coup de cœur, et vous devrez passer votre chemin. Oui, c'est d'abord une décision envers vous-même.


C'est très difficile de résister à ses attirances, je vous l'accorde. Mais si vous cessez d'entretenir une prime à la rareté en attendant et en idéalisant le coup de cœur, vous vous rendrez compte que votre « casting » n’est pas si limité et qu'il existe toujours suffisamment de personnes qui peuvent vous attirer. Et puis l’attirance est capricieuse. Elle peut être immédiate, mais peut aussi survenir plus tard, ou encore venir progressivement. Ou disparaître aussi vite qu'elle est venue. L'essentiel est de se rappeler qu'elle est nécessaire, mais pas suffisante pour faire une relation épanouissante, et qu'elle est moins rare que vous croyez.


Toutes les belles histoires d’amour ne font peut-être pas rêver dès le premier instant, mais la magie finit toujours par s'y inviter, même discrètement. Chaque histoire est unique et inattendue. L’amour est beaucoup plus inventif, varié et moins « évident » que l’on se l’imagine généralement. Finalement, attendre le coup de cœur, c’est manquer d’imagination, c’est s’attendre à une seule façon de tomber amoureux(se), simple, immédiate, sûre. Au risque de choisir la mauvaise personne sur la base d'une évidence trompeuse, ou bien de passer à côté de l’amour s’il ne se présente pas comme attendu.



En revanche, ce qui rendra votre partenaire unique à vos yeux c'est que vous serez allé(e) au-delà de l'attirance, que vous aurez tous deux pris la peine d’apprendre à vous connaître et de vous investir dans la relation. Vous donner la chance de découvrir ce qui fait tout le charme, la richesse et la complexité d’un être humain, ne pas vous fier qu’à votre feeling pour choisir celui ou celle qui partagera votre histoire mais vous donner le temps de trouver de bonnes raisons de l’aimer : ça, c’est vraiment romantique !


Voilà un scénario amoureux beaucoup plus riche de potentialités: n'attendez pas le coup de cœur, mais allez vers l'autre avec curiosité, et préparez-vous à être surpris(e). Sachez voir votre chance même quand elle ne vous saute pas aux yeux.

Maintenant, vous pouvez AGIR !


Pour lire mon introduction sur les scénarios amoureux, les scénarios précédents, et recevoir les prochains articles de la série, abonnez-vous à mon blog :


www.helenefrebault.com


Pour vous inscrire à mon prochain atelier collectif avec le CGBB le 27 février :

C’est ma dernière Sans Valentin(e): en 2020, je prends ma vie amoureuse en main !


https://www.cgbb.fr/produit/sans-valentin/


195 vues
 

Formulaire d'abonnement

Paris

  • Facebook

©2019 par Hélène Frébault. Créé avec Wix.com