LES SCENARIOS AMOUREUX - N°12 : "Il/Elle me balade et ne s'engage pas"



Ça faisait longtemps !

Pour bien commencer ce beau weekend de Pâques, je vous livre un nouvel épisode de ma série sur ce que j'appelle les scénarios amoureux : ces phrases, idées reçues ou croyances limitantes sur l’amour que j’entends souvent dans mon métier de coach de vie amoureuse.

Dans cet épisode n°12, je vous parle d'un scénario qui revient souvent chez les célibataires « actifs », c’est-à-dire ceux/celles qui ont une vie amoureuse, mais n’arrivent pas à construire la bonne relation :


"Il/elle me balade et ne s’engage pas"


Si vous vous retrouvez dans ce scénario, c’est que vous avez entamé une relation sur une base déséquilibrée, et que vous ne savez pas comment rééquilibrer la dynamique.


Dans ce scénario, il y a généralement deux cas de figure (voire, parfois, les deux en même temps) :



1/ Il/Elle n'a pas les mêmes intentions que vous, mais vous espérez un changement


Vous avez commencé une relation amoureuse avec quelqu’un en sachant pertinemment qu’il/elle ne recherchait pas le même type de relation que vous – généralement, vous vouliez une relation sérieuse, mais pas lui/elle.


Pourquoi avez-vous décidé de passer outre ? Probablement parce qu’il/elle vous plaît beaucoup, que vous trouvez que les personnes qui vous plaisent vraiment sont rares, et vous avez nourri l’espoir qu’il/elle changerait d’avis plus tard.


Sachez que cet espoir se réalise rarement. Pire, lorsque vous acceptez une relation sur une base qui ne vous convient pas, il y a une incohérence entre vos intentions et vos actes que l’autre ressent. Et si cette personne doit choisir entre ce que vous dites et ce que vous faites en réalité, devinez ce qu’elle choisit ?

Ce qui l’arrange, bien sûr, donc une relation selon ses termes. Et si vous les avez acceptés tels quels, elle n’a aucune raison d’y changer quoi que ce soit. Le temps n’y fera rien.


C’est donc bien à vous de décider de vous faire passer en premier, et de refuser qu’une relation commence (ou continue) sur ces bases. Si une personne vous dit qu’elle n’est pas prête à s’engager, même si elle vous plaît beaucoup, vous devez prendre ce qu’elle dit au sérieux et agir en conséquence en refusant, ou en quittant la relation.


Je ne dis pas qu’il faut prendre au sérieux une relation dès le début, mais au moins choisir un(e) partenaire qui est sur la même longueur d’onde que vous et prêt(e) à ouvrir la porte à une vraie relation. Donc, éliminer la personne qui vous dit et montre clairement que cela n’arrivera pas de son côté. Vous n’avez pas à convaincre l’autre de vous aimer.


Facile à dire, pensez-vous. Mais les personnes qui me plaisent sont si rares ! Et si je n’en trouve jamais d’autre qui me plaise autant ? Et si nous étions faits l’un pour l’autre et qu’il/elle ne s’en rend pas compte ?

Lisez la suite et vous comprendrez où est l’erreur 😉



2/ Vous l'avez mis(e) sur un piédestal


Cette personne était peut-être prêt(e) a priori à s’investir dans une relation, mais vous vous êtes positionné(e) en infériorité dans la relation en le/la mettant sur un piédestal. Si vous pensez qu’il/elle vous plaît trop, que vous ne trouverez pas mieux, qu’il/elle est trop bien pour vous, etc. Cela se ressent dans vos interactions, et vos doutes le/la gagnent aussi. Si bien qu’il/elle ne pense pas que vous puissiez être le/la partenaire de ses rêves, même si vous lui plaisez suffisamment pour qu’il/elle ait du mal à mettre fin à la relation.


Le risque bien sûr est de vous faire balader pendant longtemps, sans pouvoir faire progresser cette relation, et vous faire plus de mal qu’autre chose, pour le/la perdre de toute façon un jour ou l’autre.


Le problème réside dans votre confiance en vous, et votre conscience de votre valeur. En réalité, pour qu’une relation démarre sur de bonnes bases épanouissantes et durables, il faut que les deux partenaires se sente à niveau égal dans la relation.

Il vous faudrait donc, pour rééquilibrer cette relation, vous faire passer en premier avant l’envie de garder l’autre à tout prix. Et arrêter le cercle vicieux qui vous pousse à investir davantage à mesure que l’autre se fait plus distant(e), le meilleur moyen de le/la perdre.


Je sais que c’est difficile, mais oubliez l’enjeu. Acceptez que vous pouvez le/la perdre et c’est ok. Ce serait douloureux mais pas insurmontable. Reprenez conscience de votre propre valeur. Vous aussi vous êtes précieux/se, vous aussi vous êtes unique.


Peu importe que l’autre soit célèbre, riche, beau/belle, cultivé(e), supposément plus intelligent(e) que vous, ou même président de la République😉. Savoir qu’il/elle existe ne vous sert à rien pour faire avancer votre vie amoureuse. S’il/elle ne peut ou ne veut pas investir avec vous, il/elle n’est pas la bonne personne pour vous.


Prenez vos distances et recentrez-vous, au lieu d’être focalisé sur l’autre. Vous donnerez aussi la possibilité à l’autre de savoir s’il/elle tient vraiment à vous sans être pollué(e) par votre insistance.


Voyez cela comme un test. Si c’est vraiment la bonne personne, ayez confiance qu’il/elle reviendra vers vous. Et si ce n’est pas le cas … Vous saurez que vous perdiez votre temps en essayant de le/la convaincre. Mais vous serez déjà dans la bonne direction pour avancer de votre côté.


La véritable erreur : le mythe de la rareté


En toute logique, voir qu’une personne ne veut pas s’engager devrait être anti-glamour au possible et doucher votre attirance. Mais ce n’est pas si simple, car en tant qu’êtres humains, nous ne sommes pas toujours logiques 😉


Peut-être que vous êtes sensible au challenge, et que vous êtes davantage attiré(e) par quelqu’un qui vous donne du fil à retordre. Ou peut-être que vous trouvez un bénéfice caché à ce que cette personne vous tienne à bonne distance, parce que vous avez un peu peur vous-même de vous engager dans une vraie relation.


Mais vous commencez déjà à voir les limites du challenge et du bénéfice caché, puisque vous souffrez de la situation.


Alors pourquoi vous est-il si difficile de lâcher prise sur cette personne qui n’est pas aussi investie que vous dans la relation ?


Selon moi, le vrai problème derrière ce scénario est ce que j’appelle le mythe de la rareté : cette croyance romantique (et collective) selon laquelle nous aurions une seule et unique âme sœur, à trouver comme la fameuse aiguille dans une gigantesque botte de foin.


Mais cette rareté est une illusion d’optique. Nous avons beau être des personnes uniques, chacun(e) de nous a néanmoins suffisamment de richesse et de complexité pour être attiré(e) et compatible avec différentes personnes dans une vie.


La réalité, c’est que des personnes disponibles, il y en a toujours en abondance ! En France, environ 40% des personnes de plus de 15 ans sont célibataires, tous âges confondus (même si, bien sûr, il y des variations selon les tranches d’âge). Dans les grandes villes, la proportion de personnes célibataires monte même à 50%. En d’autres termes, pour ceux qui aiment les chiffres, les statistiques sont de votre côté. Vous ne cherchez qu’une seule personne, après tout.


Votre vrai problème n’est donc pas de savoir s’il existe une personne qui pourrait être pour vous – je vous le dis tout de suite, la réponse est OUI. Et certainement pas qu’une seule, qui plus est. Même en étant très exigeant(e), vous en trouverez toujours assez si vous savez comment vous créer du choix.

Si vous ne le croyez pas, venez me voir 😊


Et personne n’est fait pour vous a priori, mais un(e) partenaire devient unique par l’investissement et la connaissance réciproques, par la construction de la relation. Pensez à la rose du Petit Prince. Parmi toutes les roses, celle qui est unique à ses yeux est celle à laquelle il donne de l’amour et qui lui en donne en retour.


Pour en revenir à notre scénario, en réalisant que vous avez toujours abondance de choix, vous saurez aussi que le fait qu’une personne vous plaise est nécessaire, mais pas suffisant pour en faire un(e) bon(ne) partenaire pour vous.


Vous l’avez compris, même si vous n’arrivez pas à retenir cette personne, votre bonheur amoureux n’en dépend pas. Cette personne qui vous balade et ne s’engage pas ne sera jamais votre seule option pour trouver l’amour. Vous aurez d’autres choix, si vous voulez bien vous donner la peine de regarder de plus près.


Je dirais même plus : peut-être que cette personne n’est pas suffisamment sensible à votre charme unique pour s’investir pleinement. Et après tout, c’est son droit aussi de ne pas être sûr(e). Cela ne remet en aucun cas en question votre valeur, ni votre capacité à plaire, ni vos chances d’être aimé(e) comme vous le méritez. C’est le signe que, justement, vous n’avez PAS trouvé la bonne personne pour vous.


C’est difficile, je le comprends, mais laissez-la partir ou quittez-la. Ne vous épuisez pas à essayer de la convaincre, vous ne ferez qu’entamer davantage votre estime de vous en voulant plaire à tout prix à quelqu’un qui en a déjà décidé autrement. Mais qui n’a peut-être pas le courage de mettre fin à la relation et reste avec vous (mais pas trop) pour de mauvaises raisons.

Croyez-moi, vous méritez bien mieux !


Dirigez plutôt cet amour que vous avez à donner vers une personne qui en a besoin à ce moment, et qui ne vous quittera jamais : vous-même. Concentrez-vous sur la façon dont vous allez surmonter cette déception, en tirer les leçons pour ne pas refaire les mêmes erreurs, et vous en remettre, avant de rouvrir la porte à une nouvelle personne qui, elle, saura voir votre charme unique et sera prête à s’engager pleinement avec vous.


Voici le scénario qui vous aidera au lieu de vous saboter : « J’ai toujours le choix, et cette personne n’est pas ma seule chance de trouver l’amour. Comment me faire passer en premier, recommuniquer mes attentes, tenir mes limites, et rééquilibrer la relation ? Sinon, comment trouver le courage de quitter cette personne, et laisser la place à celle qui voudra vraiment s’investir avec moi ? »


Maintenant, vous pouvez AGIR !


Célibataire ? C’est compliqué ? Retrouvez mes autres scénarios dans mon blog :



Prenez rendez-vous avec votre vie amoureuse !

Réservez votre séance de bilan pour faire le point sur votre situation actuelle et dégager vos premières pistes d’actions personnalisées :





93 vues0 commentaire