Rechercher
  • Hélène Frébault

Pourquoi vous ne pouvez pas faire l'impasse sur le jeu du flirt pour faire une belle rencontre


L’origine du mot anglais « flirt » reste incertaine, mais son apparition au 16e siècle dans la langue anglaise est concomitante avec celle de l’expression française « conter fleurette » comme synonyme de courtiser une femme d’une manière légère. La similitude entre les deux est tout de même troublante, évoquant un échange amoureux léger, mouvant, imprévisible, et agréable. Comme le disait justement Paul Bourget : le flirt, c’est l’aquarelle de l’amour.


Car le jeu du flirt, s’il est léger dans sa forme, est un sujet bien plus sérieux qu’il n’y paraît. Il a probablement toujours existé, s’adaptant aux conventions sociales de chaque époque. Il a même souvent été plus ou moins codifié. Quoi de plus utile, après tout, pour perpétuer l’espèce humaine, que de savoir se rendre désirable auprès du sexe opposé ?


Mais revenons à notre époque moderne : j’entends souvent « je ne sais/veux pas jouer, ce n’est pas authentique, ça ne sert à rien, pourquoi cela ne peut-il pas être simple et direct ? » voire « Flirter, j’ai l’impression que c’est de la manipulation ». Tout de suite les grands mots !


Le principe d'un jeu, c'est de faire semblant, tout en sachant que c'est juste pour le plaisir. Est-ce que vous refusez de jouer au Monopoly sous prétexte que les billets sont faux ? 😉


Pourquoi vous ne pouvez pas faire l’économie d’une certaine forme de flirt ?


Parce que ce « jeu » crée de l’attirance entre deux personnes. Si vous voulez mon avis, l’attirance s’explique même en GRANDE PARTIE par cette interaction joueuse et légère, plus que par l’affinité physique – qui, croyez-vous généralement, est votre premier critère.


C’est bien le flirt qui vous fait remarquer cette personne plutôt qu’une autre, parce que c’est agréable, c’est intrigant, c’est ce qui crée « le feeling », c’est ce qui donne l’envie d’en savoir plus sur cette personne et de mieux la connaître. Certain.es (les accros au jeu) trouvent même que c'est la seule partie intéressante de l'amour.


Donc non, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur le jeu du flirt, car c’est le sel d’une belle rencontre.


Ok, mais c’est quoi, le jeu du flirt ?


Je le résume généralement par : « je te plais, tu me plais … Et on tourne autour du pot ! »


Voici les quatre ingrédients indispensables pour trouver votre propre recette :


1/ Avoir envie de jouer (pas besoin de devenir un grand séducteur/une grande séductrice, on peut jouer à sa façon sans perdre son authenticité)


2/ Prendre le risque de montrer que la personne vous plaît (mais sans mettre votre égo sur la table : si ce n’est pas réciproque, il n’y a rien de grave !)


3/ Vérifier que la personne est réceptive (oui, cela se voit, il faut juste accepter la réponse même si ce n’est pas celle que vous vouliez - cf. la question du consentement)


4/ Prendre le temps de « tourner autour du pot », sinon ce n’est pas amusant !

Surtout, le jeu risque de tourner court car vous n’aurez pas le temps de passer du flirt à un vrai début de relation.


Et vous savez quoi ? Savoir retrouver cette énergie de flirt vous sera bien utile pour garder votre relation vivante très longtemps quand la personne avec laquelle vous flirtez sera devenue votre partenaire !


#celibataire #rencontre #flirt #confiance #lovecoach #lovecoaching #etatdesprit #coachdevie #devperso #epanouissement #bienveillance #emotions #optimisme #psychologiepositive #estimedesoi #coachingdevie #amoureux #célibataire #celibat #saimer #positivité #etreheureux #intelligenceemotionnelle #saimer #séduction #relationamoureuse #attirance #cgbb #caproteine #essecalumni

58 vues0 commentaire