#viedecoach : rencontres et mission spéciale au Festival du Livre de Paris

Dernière mise à jour : 11 mai


Je passe mon temps à vous dire d'oser aller vers l'autre pour vous créer des opportunités de rencontre, et je sais que ce n'est pas si simple.


Mais la compétence et la confiance pour le faire s'acquièrent avec la pratique. Ce n'est jamais du temps perdu, car il y a fort à parier qu'elles ne vous serviront pas que dans votre vie amoureuse.

Je continue à me challenger régulièrement pour entretenir cette compétence : observer quand j'arrive dans un endroit où je ne connais personne, aborder quelqu'un, poser une question, demander un service, etc. et engager une conversation agréable.

Le petit trac qui précède le moment où je vais passer à l'action est toujours là, mais mon référentiel est aussi très positif dans cet exercice. Car je sais qu'au pire, j'aurai boosté ma confiance rien que dans le fait de savoir que j'en suis capable, et au mieux, cela me permettra de me créer des opportunités inattendues.

C'est donc dans cet état d'esprit que je suis allée par deux fois visiter le Festival du Livre de Paris ce weekend. Pour la lectrice assidue que je suis, voici un endroit qui ressemble au paradis : une librairie géante, qui plus est peuplée d'écrivains, d'éditeurs et de célébrités en visite !


Cette année, non seulement j'ai pu rencontrer l'un de mes auteurs préférés - David Foenkinos sur la photo ci-dessus - ainsi que des personnalités politiques, mais j'étais aussi partie en mission spéciale : parler avec des éditeurs en développement personnel (ou plutôt, des éditrices le plus souvent) de mon projet d'ouvrage.


C'était l'occasion pour moi de repérer la bonne personne - pas facile au milieu des visiteurs et des libraires - et de tester mon "pitch" pour susciter l'intérêt sur mon sujet. Dire que j'étais totalement à l'aise et que mon syndrome d'imposture n'a pas pointé le bout de son nez serait mentir. Mais je l'ai fait ! Et j'ai pu constater avec plaisir que mes interlocutrices faisaient preuve de disponibilité et d'intérêt.


Que cette démarche au Festival du Livre donne un résultat n'a pas tant d'importance, finalement, car j'ai confiance que je finirai par trouver la bonne opportunité pour mon projet.


Faites de même pour votre vie amoureuse : osez !

Vous prendrez déjà confiance dans le fait d'en être capable, et vous aurez envie de le refaire. Surtout quand vous verrez que vous y prenez plaisir, et que vous avancez bien plus qu'en vous posant mille questions ;)


Mais quel est donc ce fameux projet de livre ?

Je vous en partage ici la couverture et le titre provisoires. Et si vous connaissez un éditeur ou une éditrice qui aurait envie d'en savoir plus, faites-moi signe ;)



22 vues0 commentaire